bienvenue…. dans mon atelier… quatre métiers à tisser: deux quatre cadres  à la lève, un douze cadres et, mon vieil ami seize cadres,  si précieux — cet incroyable compagnon de vie/atelier a été mon deuxième métier, je me revois,  27/28 ans, dans ma Renault 5, me rendre à l’Islet/Qc, commander, chez Leclerc, cet “engin” qui allait me garder des nuits entières à l’explorer…et encore aujourd’hui –  au fil de tous ces kilomètres de fils, tant et tant d’années plus tard, nous nous sommes apprivoisés,…tel un kaléidoscope je n’aurai pas assez d’une vie pour matérialiser tous ses/nos possibles…